Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 14:16

L'ami Daniel Lérault nous envoie un ensemble de documents tirés des Cahiers et des archives des Amis de Han Ryner autour de L'Homme-Fourmi, pour saluer la réédition de ce roman à l'automne dernier aux éditions de L'Arbre vengeur.

Voici la présentation qu'en fait Daniel :


La réédition par L’Arbre Vengeur de L’Homme-Fourmi m’est une occasion de rassembler pour le blog Han Ryner quelques notes ou documents divers et variés rares ou inédits. Je les livre tels que avec un commentaire minimal.

L’Homme-Fourmi fut écrit par Han Ryner à Sisteron pendant l’été 1899. Il est dédié à Jacques Fréhel – un des rares bas-bleus à avoir échappé au Massacre des Amazones ‒ qu’il a rencontrée à Paris le 11 avril, dont il tombe éperdument amoureux, amour qui sera partagé. Ces faits réels et d’autres seront fidèlement reproduits où à peine travestis. Le narrateur subit une métamorphose par la magie d’une fée qui, dans la réalité, n’est autre que Jacques Fréhel. Les dates du 11 et 12 avril sont répétées à profusion :

 L’heureux jour que ce 12 avril où, sans retour en arrière, j’acceptais ma nouvelle condition, consentais à jouir de mon bonheur.

Ce n’est ici qu’un exemple de transposition, parmi de nombreux, dans ce récit à la fois rêve et anticipation, explosion des temps (relativité), ouverture à la diversité du monde vivant, où l’on perçoit déjà le désir d’harmonie cher à l’auteur dans la puissance consacrée à/de l’amour.

Han Ryner s’est plu à expliquer, commenter ses œuvres par des notes, des articles, des conférences. En voici un choix sur L’Homme-Fourmi que je fais suivre d’un choix de critiques par ses contemporains.


On trouvera en effet :

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 13:56

Je profite de l'entrain provoqué par l'annonce de la réunion (intergalactique) des Amis de Han Ryner le 27 avril prochain (Comment ? Vous n'êtes pas encore au courant ? Pas possible !) pour ajouter un peu de contenu au blog et combler de terribles lacunes, qui n'ont pour cause que ma prodigieuse incurie.

On peut déjà aller jeter un oeil à la chronologie parue dans le recueil d'articles Comment te bats-tu ? (Le Grognard n° 16) : elle est ici et accessible ubi et orbi par le menu à droite --------------------->

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 18:27

Comme promis dans le billet précédent, un fichier de scan du Massacre des Amazones est disponible sur Scribd sur un compte intitulé "Archives Han Ryner".

Ce compte est complémentaire de celui ouvert sur Calaméo (la "Bibliothèque Rynérienne Virtuelle"). On peut les considérer tous deux comme des extensions ou des satellites du présent blog.

Les "Archives HR" sont dédiées aux fichiers de scan ou à des bases de données (ainsi la table provisoire des Cahiers des Amis de HR), alors que la "Bibliothèque Rynérienne Virtuelle" accueille des ebooks reprenant des textes déjà publiés sur le blog.

On peut aussi télécharger les "Brochures du Blog Han Ryner" à imprimer et réaliser soi-même (Do It Yourself !) : la liste est ici.

Enfin, un certain nombre de textes sont repris de manière basique sur la page Han Ryner de Wikisource. N'hésitez pas à contribuer sur Wikisource, il y a des textes à relire.

Notez bien que tous les textes publiés sur le blog sont indexés (parfois avec un peu de retard, il faut l'avouer) sur cette page.

En définitive, on trouve sur Scribd à l'heure actuelle :

— le fichier de scan du Petit manuel individualiste, brochure également numérisée en HTML sur le blog et sur Wikisource, reprise en ebook sur Calaméo et en brochure téléchargeable à imprimer ;

— même chose pour la conférence sur André Ibels ;

— même chose pour la Petite causerie sur la Sagesse, suivie d'une Allocution à la Jeunesse et la conférence sur Jules Renard, à ceci près que les textes ne sont pas encore sur Wikisource ;

— la table provisoire des Cahiers, qui peut aussi être directement téléchargée en fichier PDF ou ODS ici ;

— et donc maintenant le scan du Massacre, dont on peut lire aussi deux extraits ici et , ainsi que la table des matières et l'index.

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 15:34

J'ai récemment ajouté pas mal de nouvelles images dans les albums dédiés aux œuvres rynériennes, à leurs traductions et aux études sur Han Ryner.

Je vous invite à y jeter un œil.

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 19:25

Pour toutes celles et ceux qui n'ont pas grand plaisir à lire sur un écran, et dans la bonne vieille tradition Do It Yourself, j'ai repris quelques textes de Han Ryner déjà publiés sur ce blog et j'en ai fait des petites brochures A5 à télécharger sous forme de fichier PDF, imprimer et réaliser soi-même.

Pour l'instant, il s'agit des conférences suivantes :

Télécharger le fichier PDF, imprimer sur des feuilles A4 en recto-verso et noir et blanc (utiliser éventuellement un papier différent pour la couverture), assembler, plier, agrapher ou coudre voire massicoter (suivant compétences et matériel). Voilà, c'est prêt.

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, critiques et commentaires afin d'améliorer la chose.

Sont encore prévues dans le courant du mois de janvier la mise à disposition sous cette forme du Petit manuel individualiste et du Subjectivisme.

Je rappelle par ailleurs qu'une bonne quinzaine de bouquins de ou sur Ryner sont toujours disponibles auprès des Amis de Han Ryner. Pour certains titres, des stocks non négligeables encombrent caves, combles ou garages de malheureux rynériens... Il n'est pas interdit de les soulager de quelques exemplaires !


Note technique (si ça peut intéresser quelqu'un) :

Pour réaliser ces brochures, j'ai utilisé trois logiciels : le traitement de texte d'OpenOffice, l'imprimante virtuelle PDFCreator, le couteau suisse PDFTK (muni de son interface graphique). Vous pouvez vous procurer tous ces logiciels à partir de l'excellent site Framasoft.

Une fois tout cela installé, j'ai mis en page séparément le texte et les 4 pages de la couverture, en utilisant le traitement de texte d'OpenOffice, de la manière la plus classique qui soit (format A4 portrait), en choisissant simplement des tailles de caractère un peu plus grandes que d'habitude.

Puis j'ai converti chacun des deux fichiers (texte et couverture) en PDF en utilisant l'imprimante virtuelle PDFCreator.
Pour cela, dans OpenOffice, faire : Fichier>Imprimer.
Choisir comme imprimante PDFCreator.
Cliquer sur Options ; dans la boîte de dialogue qui apparaît, cocher la case Brochure puis cliquer OK.
Cliquer sur Propriétés ; dans l'onglet Disposition, cocher Paysage ; dans la même boîte de dialogue, cliquer sur Avancé ; dans la boîte qui apparaît, sélectionner A4 et monter Mise à l'échelle à 141% ; fermer les deux boîtes de dialogue en cliquant OK.
Imprimer et enregistrer le fichier PDF.

Le fichier PDF de la couverture et celui du texte ont été fusionnés en un seul fichier en utilisant la fonction Join de PDFTK. D'autres logiciels peut-être plus simples peuvent sans doute être utilisés pour cette dernière opération (POM, PDF Blender, PDF Split and Merge).

Remarque : ce tutoriel m'a drôlement aidé.

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 12:48

Juste un mot pour vous inciter à faire un tour sur les différents albums disponibles.

Pas mal d'images ont été ajoutées, surtout dans la galerie des Portraits de HR.

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 19:37

Bon, eh bien, cela fait un an que le blog Han Ryner existe.

Je profite de cette occasion pour dresser un (tout) petit bilan chiffré. En un an, donc, environ 130 billets ont été publiés (un peu plus en réalité, puisque j'ai parfois rassemblé plusieurs billets en un seul par la suite). La quasi-totalité étant constituée d'"entoilages" : les textes intégraux de sept brochures ou petits volumes, des extraits tirés de onze bouquins plus épais, sans oublier quelques articles et préfaces. Pour le détail, je vous renvoie à la page indexant les textes et documents publiés sur le blog. J'espère avec ce matériel avoir pu susciter un minimum d'intérêt pour ce vieil écrivain oublié qu'est Han Ryner. Je me réjouis donc de savoir que ces travaux sont vus par un nombre croissant de visiteurs — de l'ordre de 80 par jour ces temps-ci selon l'outil de statistique, mais je ne suis pas persuadé que cela corresponde vraiment à 80 personnes différentes.

J'avais le projet d'expliquer dans le présent billet pourquoi je trouve Ryner intéressant, et, pour compléter un peu la présentation rédigée il y a un an, d'expliciter l'esprit dans lequel je travaille sur ce blog. L'heure déjà tardive m'en empêche. Mais j'y reviendrai un jour prochain.

En attendant, une fois n'est pas coutume, je sollicite vivement vos commentaires. Disons que j'aimerais bien savoir qui vous êtes, vous qui venez de temps en temps visiter cette petite bibliothèque virtuelle, si vous connaissiez Ryner auparavant, ce que vous avez lu de lui (sur ce blog ou ailleurs), comment vous avez découvert ce blog, ce qui a pu vous plaire ou vous déplaire, vous intéresser... Et bien sûr, faites-moi part de vos suggestions et critiques. Merci d'avance !

C. Arnoult

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 14:03

L'évolution de la plate-forme de blog permet désormais de créer jusqu'à vingt galeries d'images.
On ne va pas se priver.
Deux conséquences :
- Les couvertures de livres et brochures qui avaient été rassemblées de manière pas très satisfaisante (exemple : les traductions promiscuitant avec les bouquins préfacés) retrouvent maintenant un espace propre à chaque catégorie.
- Deux nouveaux albums ont été créés : l'un est consacré aux portraits de Han Ryner (photos, dessins, gravures, etc.) ; l'autre donne à voir la trombine de quelques amis, proches ou contemporains en liens avec l'auteur.
Tout cela est bien sûr appelé à évoluer.
C. Arnoult

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vie du blog
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 09:46

Il paraît que l'on a jusqu'à la fin du mois de janvier pour présenter ses voeux. Je ne me suis donc pas pressé.

Du point de vue de la marche du monde, 2007 fut détestable. 2008 sera sans doute exécrable. L'ostentation, le clinquant, la feuille d'or dont on recouvre l'étron... voici pour la forme. L'appétit sans fin pour les choses, qui passe par l'écrasement des êtres, voilà pour le fond. Consommation, concurrence, compétition, conformisme...

Actualité ? Il est probable qu'il en fut toujours ainsi. Il n'y a jamais eu d'âge d'or, il n'y en aura jamais.

Est-il possible de vivre en contemplant chaque jour ce spectacle de désolation ? C'est une question que je me pose régulièrement. Question qu'a dû affronter Han Ryner, même s'il ne la pose jamais explicitement. Problème qu'il chercha à résoudre, dont il semble avoir trouvé un paradigme de solution vers le milieu des années 1890, qu'il tenta d'appliquer le reste de sa vie. Je vous invite à lire ou à relire le Petit manuel individualiste, Le Subjectivisme (cf. dans la rubrique Essais) et les quelques conférences disponibles sur ce blog.

Un chemin parmi d'autres possibles, qui est celui de Ryner, qui n'est pas forcément toujours le mien, qui n'est pas forcément le vôtre. Mais dont je crois qu'il fut tracé de manière sincère, et dont certains topos peuvent jalonner ma recherche, et peut-être les recherches d'autres personnes.

Que peut ce blog Han Ryner ? — autrement dit, sans fausse modestie : que puis-je pour vous ? Apporter un peu de savoir, ce "boire" que Ryner qualifie de "grand luxe humain" dans Le Subjectivisme, que j'aurais quant à moi tendance à considérer aussi — par faiblesse — comme une consolation, ou ce qui revient au même, comme un divertissement.

Mais je ne pourrai sûrement pas vous apporter le "rire", cette liberté intérieure qui seule peut mener au bonheur, à la faculté de vivre bellement dans un monde où la laideur a sans cesse le dessus sur la beauté — et qui seule, j'ajouterais, peut permettre d'espérer inverser le rapport, parfois, pour des instants minuscules, en des lieux fragiles, ou dans un avenir incertain. Car cette liberté ne se donne pas, elle s'acquiert par soi-même, par un lent travail que l'on peut nommer avec Ryner, avec d'autres : sculpture de soi.

Que vous puissiez progresser dans ce travail — si vous en avez le désir, bien entendu — voilà ce que je vous souhaite, et je crois bien que c'est là tout ce que je peux vous souhaiter pour 2008 !

C. Arnoult


Ces choses dites, quelques nouvelles concernant le contenu du blog.

Je dois toujours mettre en ligne de la correspondance de Han Ryner. Cela fait des mois que je l'ai annoncé, j'ai démarré quelque chose sur des lettres à Manuel Devaldès, mais d'autres projets et un manque de docs pour le commentaire m'ont retardé. Ca devrait quand même venir.

Idem concernant l'affaire Ner-Daudet-Bonnet (cf. ici). Mais je crois que cela aura valu le coup d'attendre !

Et puis on devrait bientôt pouvoir s'intéresser à la biographie de Ryner sous un angle géographique... mais je n'en dis pas plus pour l'instant.

Pour le reste, ma foi, ce sera à la petite semaine et suivant mon humeur — ou la vôtre, si vous me faites part de vos désirs. Mais sur un rythme complètement indéterminé, étant bien obligé de me livrer à d'autres occupations plus ou moins utiles, plus ou moins agréables, pour assurer la matérielle.

Repost 0
Published by C.A. - dans Vie du blog
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 10:35

Avec le dernier chapitre du Livre de Pierre, mis en ligne hier, un premier cycle de publication vient de s'achever. Je rappelle qu'outre ces petites proses, vous avez pu lire les dix premiers chapitres des Pacifiques et la totalité des articles signés par Han Ryner dans l'Encyclopédie anarchiste. Il y aura bien encore quelques textes à donner autour de ces oeuvres, mais je suppose que les honorables lecteurs et lectrices de nos modestes éditions numériques et rynériennes ne seront pas fâché-e-s de varier un peu leurs découvertes.

Je pense dans l'immédiat publier quelques extraits du Père Diogène - quatre ou cinq, pas plus, puisque le livre a été récemment réédité. Puissent-ils convaincre les indécis-e-s de se procurer ce bouquin !

Dans un avenir un peu plus lointain, mais je l'espère avant la venue de l'hiver, vous aurez l'occasion de consulter sur ce blog un dossier consacré au rôle de Henri Ner dans la traduction des oeuvres de Batisto Bonnet, auteur provençal de mémoires paysannes : Vie d'enfant et Valet de ferme. Les traductions de ces deux ouvrages sont signées Alphonse Daudet, qui entretenait avec Bonnet des rapports de maître à disciple (Bonnet l'appelait son "Baïle", son maître). Et si la collaboration de Ner à celle de Vie d'enfant est justement reconnue dans la préface de Daudet, il n'en va pas de même dans le cas du Valet de ferme, parue après la mort d'Alphonse. Han Ryner dévoila sa version des faits dans un dossier paru aux éphémères Cahiers occitans, sous le titre Un Plagiat posthume. Nous ferons le point sur cette affaire, en publiant ce texte, ainsi que d'autres documents se rapportant à la collaboration Ner/Daudet et aux relations avec Bonnet. En attendant, vous pouvez aller lire le très intéressant numéro de La France Latine (revue d'étude d'oc) consacré à Baptiste Bonnet [site].

Mais en attendant, je souhaiterais savoir ce que vous, lecteurs et lectrices - j'espère assidu-e-s - du blog Han Ryner, souhaitez lire dans les semaines qui viennent. Consultez les catégories déjà ouvertes (à droite), faites un tour sur les pages du survol de l'oeuvre rynérienne proposé ici, et dites-moi en commentaire ce qui vous intéresserait ! Selon le temps (plus limité aujourd'hui qu'il ne fut) et les possibilités dont je dispose, j'essaierai de suivre vos suggestions.

C. Arnoult

Repost 0
Published by C.A. - dans Vie du blog
commenter cet article

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.