Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 15:55

2010-Comment te bats-tuComme annoncé dans le billet précédent, le dernier numéro du Grognard est consacré à Han Ryner, avec une anthologie d'articles, dont certains me semblent fondamentaux, et qui n'avaient jamais été repris en volume.

Voici ce que j'écris dans une note sur le choix des textes :

Cette anthologie a pour but premier de donner une visibilité à des articles inédits en volume, difficilement accessibles, qui explicitent pourtant de belle façon certains aspects de la pensée de Ryner. On trouvera ainsi un premier ensemble de textes qui permettent de bien saisir la singularité rynérienne par rapport à l'individualisme, dans lequel il s'est reconnu, mais aussi par rapport à la mouvance de pensée anarchiste, dont je ne crois pas que l'on puisse l'exclure, même si cette étiquette lui était indifférente. Tous ces écrits tournent autour du problème de la fin et des moyens.

Le second ensemble est constituée de chroniques parues dans le Journal du Peuple, chroniques d'actualité en quelque sorte, que l'on pourrait même qualifier de « politiques » si Ryner n'avait pas toujours accordé le plus profond mépris à ce qualificatif. Elles furent écrites en 1922, en une époque qui n'est pas sans rappeler la nôtre : la droite dure est au pouvoir, la répression bat son plein... Dans ces articles, Ryner soutient les victimes, mais on sent aussi chez lui une certaine jubilation à tremper sa plume dans le vitriol, et à en souffleter les mufles officiels.

*

Le sommaire est le suivant :

  • Introduction par C. Arnoult
  • Note sur le choix des textes
  • Textes de Han Ryner :
    • - Aux urnes citoyens
    • - Comment te bats-tu ?
    • - Révolutions sans révolutionnaires
    • - Les vrais révolutionnaires
    • - A propos de la non-violence — Quelques fragments
    • - Le seul effort utile
    • - Individualisme et solidarité
    • Articles parus dans le Journal du Peuple :
      • - Montons sur le banc
      • -Asseyons-le
      • - Propagande ! Propagande !
      • - La paix ! la paix ! la paix !
      • - Amnistie ! Amnistie !
      • - Face à la justice
    • - Vivent les abeilles !
  • Repères biographiques
  • Prolongements
  • Du côté des livres [sur Les Jardins statuaires de Jacques Abeille]

Comme toujours au Grognard, on a soigné l'illustration, avec notamment des bois gravés de Louis Moreau et de Gabriel Belot, qui étaient des amis de Ryner.

Le tout fait 92 pages, qu'on peut commander pour dix ronds à cette adresse (ou réclamer à son libraire — Le Grognard n° 16, décembre 2O1O, ISBN 978-2-84712-273-2).


Quelques extraits :

Quant aux pauvres bougres d'électeurs, dont tout l'office social consiste à subir l'arbitraire des lois et des faiseurs de lois, vous les avez châtrés rasibus des deux privilèges qui seuls constituent le citoyen. Quand tu leur donnes le magnifique titre historique, tu pousses l'astuce ou la politesse jusqu'à t'émerveiller devant la virilité des eunuques.

*

Justice d'abord&nsbp;?... Oui, si par là j'entends que je veux faire au moins tout ce qui est juste et par les seuls moyens quis sont justes. Non si j'entends que j'exigerai d'autrui tout ce qui me paraîtra juste.

*

Les révolutions politiques ont changé de main l'autorité publique et elles ont modifié son nom officiel. Une révolution sociale détruira la propriété de la même façon que les révolutions politiques ont détruit le pouvoir personnel. Le peuple, après cet effort, sera propriétaire exactement comme, après les quatre efforts politiques, il est « souverain ». On parlera par discours et par affiches au glorieux « peuple propriétaire ». Nous jouirons d'une fiction de plus. Nous rirons, si on nous permet de rire, d'un nouveau mensonge.

*

Toute révolution violente est vaincue si elle ne consent pas aux disciplines, aux obéissances, aux chefs ; escamotée, si elle y consent.

*

D'ailleurs tant qu'on demandera son mot d'ordre à Gandhi ou à n'importe qui, on démontrera que la libération est encore impossible.

*

Le vrai révolutionnaire est détaché de tout l'extérieur, présent ou futur, de la naïveté de la conquête et de la naïveté de l'espoir. Il est l'homme réalisé. Il ne sait pas si un avenir humain se produira jamais ; il est prêt, voilà tout, et si l'avenir humain se réalise un jour, il aura été l'homme de l'avenir.

*

On devine que l'avocat, dans mon songe, enlevait l'acquittement. Et la salle retentissait d'un double cri : « Vive Clemenceau ! Vive Cottin ! »

*

Il y a plus d'un moyen de déposer ou de supprimer un tyran. La plupart de ces moyens nous livrent à un autre. Mais il y a un moyen — un seul — de tuer à jamais le tyran : c'est de le tuer en nous.

Ceux qui ne veulent plus de tyran, qu'ils cessent d'avoir des âmes de laquais, des silences de valets, des consentements de soldats et d'esclaves.

*

Il me semble que le camarade est un peu exclusif et oublie quelques-unes de nos gloires. Le courage français n'était à base de pinard que les jours ordinaires. Pour les grandes occasions, ça se fabriquait avec un mélange de gniole et d'éther.

*

Abeilles qui tuez ; abeilles qui, au besoin, cherchez la « rosée » à la pissotière : valez-vous mieux que les hommes ?...

Vivent les abeilles, quand même, et vive l'humanité !


Si ce bouquin vous plaît, n'hésitez pas à télécharger, imprimer et diffuser la petite présentation disponible ici !

Partager cet article

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans HR aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.