Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 15:07

Une histoire de machines... Une autre histoire de machines ici et l'histoire d'un machin .


Un songe de La Mettrie

Tandis qu'il écrivait L'Homme-Machine, La Mettrie eut un songe fort confus :

*
*   *

Il suivait un enterrement. Il allait de l'un à l'autre demandant quelles obsèques on célébrait. Or tous répondaient :

— Je l'ignore. Je sais seulement que je dois être là et vous aussi.

M. de Voltaire ! Il aperçoit M. de Voltaire ! Celui-là sûrement sera renseigné.

M. de Voltaire regarde l'interrogant avec malice ou avec étonnement. Puis, comme si le nom demandé le fuyait :

— C'est, c'est, c'est...

Et enfin :

— C'est le fameux Machin.

— Qui ça, Machin ?

— Machin, vous savez bien, le mari de Machine et qui, quand il couche avec elle, fait souvent un petit Machin ou une petite Machine. Et ces machines-là ont la propriété de grandir.

Voltaire, ayant dit ces mots bizarres, s'évanouit dans un éclat de rire.

La cérémonie finie, La Mettrie, malade de curiosité, laisse la foule s'écouler et reste au cimetière. Dès qu'il est seul, il se précipite sur l'outil d'un fossoyeur, enlève la terre, brise le cercueil. Il voit, à l'intérieur, une horloge immobile et morte, mais que dévore un grouillement de montres.

— Je crois que je rêve — se dit le dormeur.

L'horloge se métamorphose. Voici un cadavre d'homme sur quoi pullulent les vers :

— Non, je suis bien éveillé.

La tombe aussi se transforme, devient un lit dans une chambre. Ouvertes, deux grosses montres mêlent leurs boîtes et s'agitent.

— Le mâle et la femelle, — pense le dormeur sans trop s'étonner.

L'accouplement achevé, de la montre femelle sort, dans un cri et couverte de sang, une montre minuscule.

— Enfantement absurde ! Je rêve encore.

Sur le lit, au lieu d'une montre, voici une femme, et qui gémit, et se tend, et se crispe. Bientôt un enfant jaillit entre les cuisses qui s'apaisent.

— Cette fois, je suis bien éveillé !

*
*   *

Il n'était pas éveillé. Et peut-être ne le fut-il jamais.

Partager cet article

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans De HR (contes)
commenter cet article

commentaires

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.