Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 14:34
Mme Aurel en 1924
(médaillon tiré du
Drame d'être deux)

Plusieurs revues ont attiré mon attention ces derniers temps et je compte bien y consacrer un billet du même tonneau que ma glane estivale de l'été passé. Mais je me dois de signaler rapidement le numéro 5 d'une revue au joli nom, La Corne de brume, dans lequel il est brièvement question de Ryner, à l'occasion d'un fort intéressant dossier sur Aurel.

Aurel : un nom très oublié de nos jours, qu'ont cependant dû rencontrer pas mal de biographes d'écrivains de la première moitié du XXe siècle, ainsi que les lecteurs du journal de Léautaud. Mme Aurel, née Aurélie de Faucamberge, veuve du peintre Cyrille Besset, épouse du poète et traducteur Alfred Mortier, tenait en effet salon au 20 rue du Printemps, dans le XVIIe à Paris, salon qui vit défiler bien des gens des lettres, des arts et du monde. La maîtresse des lieux se consacrait en particulier à aider et à défendre les jeunes poètes, qui ne la payaient d'ailleurs pas toujours de gratitude.

Ryner était un habitué de ce salon, et entretenait des relations amicales avec Aurel et Alfred Mortier. Qu'est-ce qui plaisait à Ryner dans ce milieu certes progressiste — Aurel était à sa manière une ardente féministe —, mais somme toute assez bourgeois ? Probablement la grande liberté de parole qui semblait de mise aux soirées littéraires de la maison. On pourra le constater quand j'aurai mis en ligne une article de HR sur le salon d'Aurel.

Toujours est-il que Ryner et Aurel collaborèrent en 1923 pour écrire un essai par lettres sur l'amour et le couple : Le Drame d'être deux. C'est précisément sur l'élaboration de cet ouvrage que porte l'un des extraits du Journal inédit de Mme Aurel publiés dans La Corne de brume. Ce Journal, dont le manuscrit est conservé à la BNF, a été transcrit intégralement par Laurent François (qui a d'autres cordes à son arc, puisqu'il est aussi président des Amis d'Henri Duvernois, écrivain dont j'aurai d'ailleurs l'occasion de reparler lorsque je publierai des documents sur l'élection du Prince des Conteurs). Espérons que ce Journal pourra un jour trouver éditeur — nul doute qu'on y trouvera de nombreux renseignements sur la vie littéraire de l'époque, comme en témoignent les quelques extraits présentés dans La Corne de brume.

En attendant, toute notre reconnaissance à Laurent François à qui l'on doit ce dossier, dont voici le sommaire :

1) Mme Aurel, ou Histoire d'une amitié posthume [p.12-17, informations biographiques par L. François]
2) Extraits du Journal inédit de Mme Aurel [p.19-46]
3) Notes des extraits de ce Journal [p.47-55, L. François]
4) Bibliographie d'Aurel (Livres et manuscrits) [p.57-61, L. François]
5) Hommage à Cyrille Besset (1861-1902) [p.63-66, texte inédit de Besset]
6) Hommage à Alfred Mortier (1865-1937) [p.67-73, sept poèmes de Mortier]

Outre le dossier sur Aurel, on trouvera dans ce numéro 5 des articles sur Eugène Brieux (auteur de pièces de théâtre), le poète Serge Brindeau et le romancier Roger Bésus, ainsi que des poèmes de J.J. Chollet et quelques notules sur diverses parutions récentes.

Je reviendrai prochainement sur Ryner et Aurel.

La Corne de Brume est la revue du C.R.A.M., le Centre de Réflexions sur les Auteurs Méconnus, association créée en 1988 qui a pour but de "favoriser l'étude des œuvres d'auteurs méconnus, français et/ou d'expression française, de la littérature du XXe siècle (mais non exclusivement)". Ce genre d'activités ont bien sûr toute notre sympathie. Pour plus d'informations, notamment pour commander la revue, rendez-vous sur : http://lebretteur.free.fr/, site de l'éditeur et secrétaire du C.R.A.M. Bernard Baritaud.

Partager cet article

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans HR aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.