Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 20:00

Le numéro 4 du Grognard est paru ! Comment ? Vous ne connaissez pas Le Grognard ?

« Loin des modes et des avants gardes, des esprits de chapelle et du parisianisme, tous les trimestres, Le Grognard vous propose une sélection de textes originaux et de trésors oubliés.
Résolument inactuel, Le Grognard affiche ouvertement sa nostalgie pour les revues mythiques du 19e siècle : La Plume, La Revue Blanche, Le Mercure de France… mais aussi pour certaines revues anarchistes fortement teintées d'idéologie individualiste telles que L'En dehors, L'Unique, L'Ordre Naturel, La Mêlée
Sur le fond ? Le Grognard n'a pas de limites. Les seules exigences qu'il s'impose sont : curiosité, ouverture d'esprit, respect des différences et refus des discours verbeux et autres jargons branchés. Au programme de chaque numéro : des articles de fond, des extraits de livres juste parus ou à paraître, des entretiens, des poèmes, des chroniques, des critiques de livres... »

Avec un tel programme, impossible de ne pas signaler cette revue sur le blog Han Ryner !

grognard4.jpg Au sommaire, donc :

- Goulven le Brech : Entretien sur Jules Lequier
- Jules Lequier : La Feuille de charmille
- Paul-Henry Vincent : Sagesse des fous
- Erik Petiteau : Erotisme urbain
- Mitch Abidor : American rebels : Lysander Spooner
- Vanessa Trendel : A Venir
- Stéphane Beau : Contingences 7 & 8
- Serge Muscat : L’Homme satisfait et l'homme qui cherche
- Pascale Arguedas : Graine de chant
- Alain Boyer : Alliances
- Gustave Mandamour : Lettre à Aglaé Vadet
- Pascale Arguedas, Stéphane Beau, Michel Vanoosthuyse : Du côté des livres.

Site : http://pagesperso-orange.fr/legrognard/


Au moment où l'on se foutait encore sur la gueule dans l'une de ces zones urbaines misérables qui existeront tant que la richesse se concentrera dans d'autres quartiers - et que le désir de richesse existera -, je recevais la dernière livraison de Réfractions, consacrée aux « Politiques de la peur ». Au sommaire du n°19  de cette remarquable revue de "recherches et expressions anarchistes" :

refrac19.jpgPrésentation
Dossier
La « société du risque » : une peur qui rassure ? Jean-Pierre Garnier
La France et ses peurs légitimes, Ronald Creagh
Angoisse, peurs et liberté, Alain Thévenet
Les chemins de la peur, Eduardo Colombo
Détermination contre terreur au Mexique, Annick Stevens
Les âmes qu’on malmène, Heloisa Castellanos
Joaquin Penina, le fusillé de Rosario, Eduardo Colombo
Transversales
Actualité d’Arthur Lehning, Thom Holterman
Anarchisme, nationalisme et nouveaux États,
Uri Gordon
Disperser le pouvoir, un espoir en Amérique latine, entretien avec Raúl Zibechi
Commentaires
Logiques totalitaires, Pierre Sommermeyer
Islam, histoire, monadologie, Edouard Jourdain
L’anarchisme et le droit ouvrier, Daniel Colson
Les livres, les revues, etc.

Site : http://refractions.plusloin.org/

J'en profite pour signaler le numéro précédent, consacré à l'"Ecologie, graines d'anarchie", avec pas mal de perspectives constructives.

Réfractions avait consacré son cinquième numéro à "Violence, contre-violence, non-violence anarchistes", ce qui aurait intéressé Han Ryner au plus haut point. Les textes de ce numéro sont en ligne à l'adresse suivante : http://refractions.plusloin.org/spip.php?rubrique30.


Il y a déjà quelques temps que traîne dans un coin de mon disque dur un billet sur le numéro de juin 2007 de Belphégor, revue électronique dont le responsable n'est autre que Vittorio Frigerio qui consacra récemment un article à Han Ryner (cf. ici). Voici donc ma bafouille.

belphegor-0607.gif Revue en ligne créée en 2001, Belphégor est consacrée à "l'étude des littératures populaires et de la culture médiatique". Cela peut donc aller des feuilletons du XIXe siècle aux jeux vidéos d'aujourd'hui, en passant par le polar, la SF, la presse à l'eau de rose, le cinéma, les séries télévisées et la culture du web... Les contributions sont de niveau universitaire, ce qui peut parfois poser quelques problèmes aux non-spécialistes. Les articles que j'ai parcourus ne sont cependant pas trop jargonnants. Pour le profane, il y a un autre écueil à la compréhension, mais j'en parlerai plus loin.

Le numéro de juin 2007 s'intéresse à "L'Anarchisme et la littérature de masse". La relation est à double sens : quel anarchisme dans la littérature populaire ? et quelle littérature populaire chez les anars ?

Deux études, l'une sur la série des Fantomas - série anarchisante selon certains critiques, l'autre sur la figure de l'anarchiste dans la fiction cinématographique française, relèvent du premier point de vue.

Le second est riche de cinq contributions.

Si les familiers de la culture libertaire ne seront pas surpris de lire ici un article sur l'oeuvre de B. Traven, ils seront peut-être davantage intrigués par une synthèse sur l'oeuvre littéraire de Ricardo Flores Magón. Le révolutionnaire mexicain moustachu (pléonasme ?!) est en effet l'auteur de plusieurs contes et de quelques pièces de théâtre.

Quant à Carlo Tresca, j'ignorais jusqu'à son nom. Révolutionnaire non encarté mais proche des IWW, ami d'A. Berkman et d'E. Goldman, Tresca est apparemment assez connu outre-Atlantique, notamment pour avoir été assassiné en 1943 (meurtre jamais élucidé). C'est son autobiographie qui est disséquée ici.

Belphégor est une revue internationale, mais aussi multilingue, et c'est là l'écueil que je signalai plus haut. Ainsi suis-je assez frustré de ne pouvoir lire aisément une étude sur "l'anticipation et la poésie utopique" chez les libertaires espagnols du XIXe, sujet fort alléchant, mais texte en italien... Le multilinguisme a donc ses inconvénients, mais à bien y réfléchir - en toute ingénuité -, pour une revue internationale, ce n'est pas un mauvais choix : préfère-t-on vraiment, dans le domaine littéraire, une uniformité de contributions en "globish" ?

L'anglais n'est d'ailleurs évidemment pas banni, en témoigne un intéressant article sur la BD anarchiste (incluant la caricature).

Je ne me suis intéressé ici qu'au dossier ;  il y a d'autres contributions sur des sujets variés, mais vous les découvrirez vous-mêmes.

Site : http://etc.dal.ca/belphegor/

Un nouveau numéro a été récemment mis en ligne, une édition spéciale reprenant un Que sais-je ? de Lise Queffélec-Dumasy sur Le Roman-feuilleton français au XIXe siècle, étude depuis longtemps épuisée. Cette première réédition électronique devrait être suivie d'autres numérisations d'ouvrages épuisés. A suivre donc...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.