Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 17:48

Je viens de me rendre compte que passait hier soir sur Arte le film de J.-J. Annaud La Guerre du Feu. On sait qu'il s'agit de l'adaptation ciné d'un roman de J.-H. Rosny aîné. J'ai loupé le film, je n'ai d'ailleurs même pas lu le livre dont il est inspiré, mais il se trouve que je suis plongé en ce moment dans d'autres récits de Rosny aîné.

Il s'agit de textes qu'on rattache aujourd'hui à la Science-Fiction, rassemblés en 1975 en un volume paru aux éditions Marabout (titre : Récits de science-fiction). On y trouve une vingtaine d'oeuvres assez courtes, pour la plupart déjà publiées en volume auparavant. Les Xipéhuz, La Mort de la Terre ou Les Navigateurs de l'infini sont - à juste titre - assez connus, mais d'autres méritent d'être redécouverts. Je pense en particulier à La jeune vampire, nouvelle absolument pas horrifique mais d'une remarquable originalité.

Rosny aîné et Han Ryner entretenaient des relations très amicales. Ils se sont fréquentés vers 1910 aux banquets des "Loups", groupement de jeunes littérateurs dont on aura bien l'occasion de reparler sur ce blog. En 1912, c'est Rosny aîné qui proclama Ryner "Prince des conteurs" suite à un référendum organisé par L'Intransigeant, et il semblerait qu'il ait voté pour lui plusieurs fois à l'Académie Goncourt. Les CAHR ont publié de la correspondance. Ryner donne à Rosny du "Maître aimé". Rosny lui répond avec du "Cher et admiré ami".

Ryner et Rosny partagent assurément le goût d'écrire des textes variés, de ne pas se limiter à un seul genre, à un seul thème. Les oeuvres de Rosny ne se limitent pas au roman préhistorique, d'aventure et à la SF, on y trouve aussi des romans psychologiques et sociaux, ainsi que des ouvrages philosophiques, comme Le Pluralisme, qui a eu une forte influence sur Ryner. Mais il n'est pas impossible que Ryner ait eu une influence sur Rosny.

La nouvelle intitulée Dans le monde des Variants raconte l'histoire d'un jeune homme qui vit une double existence : celle d'un être humain dans le monde où nous vivons, et celle d'un "Variant", dans un monde parallèle et simultané. Ces Variants mènent une vie assez différente de la nôtre puisque "à leur naissance, ils n'étaient pas moins grands que plus tard, mais plus vagues, avec des cycles incohérents ; à mesure, les mouvements prenant de la cohérence, ils atteignaient leur pleine harmonie après des évolutions d'autant plus nombreuses que l'être était placé plus haut dans la hiérarchie." Cette idée d'incohérence originelle et d'évolutions qui tendent vers l'harmonie m'a fait penser à la conception de la sagesse exprimée par Ryner dans Le Subjectivisme.

Vers la fin de la nouvelle, on trouve cette phrase : "L'enfant naquit, dont les cycles furent longtemps vagues et désordonnés. C'était un jeune chaos : lentement il devint une harmonie qui ressemblait à Liliale [la mère de l'enfant]." A comparer avec cette citation du Subjectivisme :

Ce que j'appelle Moi, quel chaos fou ! Cette lourdeur faite de mille passivités dénouées, est-ce un vivant ? Cet enchevêtrement de mille contradictions actives, est-ce un seul vivant ? Où suis-je là-dedans ? Qu'est-ce qui est vraiment moi, qu'est-ce qui m'est étranger ? Ah ! le tri à faire, quelle œuvre longue et difficile !

Et dans l'article "Individualisme" de L'Encyclopédie anarchiste :

« Je veux être un homme complet. Je veux être, dans un corps d'homme, une vérité d'homme, une lumière et une chaleur d'homme, un cœur et une raison d'homme. » II faut arriver à s'harmoniser. Il faut arriver à trouver tout en soi et à tout respecter. [...] Que chacun prenne, suivant son tempérament et les dominantes de sa jeunesse, le chemin qui lui agrée. Pourvu que sa vaillance dure et qu'il ne se laisse pas tomber aux premières étapes, il arrivera au sommet, il arrivera à la vérité totale, à la liberté rythmée de son cœur et de sa raison. II arrivera à l'harmonie complète de l'individualiste complet.

Dans le monde des Variants a paru dans la revue L'Age nouveau en janvier 1939*, soit un an après la mort de Han Ryner. Est-ce une coïncidence ? En tout cas, celle-ci résonne agréablement. On peut d'ailleurs remarquer que L'Age nouveau était dirigé par Marcello-Fabri, dont La Revue de l'Epoque accueillait presque vingt ans plus tôt la critique philosophique de Ryner (cf. ici).

* Source : biblio de Pierre Versins à la fin des Navigateurs de l'infini de Rosny aîné, éditions Rencontre, 1960, coll. Chefs-d'Oeuvre de la Science-Fiction.

Partager cet article

Repost 0
Published by C.A. - dans Vite fait !
commenter cet article

commentaires

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.