Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 19:28

Le sage n'agira-t il donc jamais sur la société ?

Le sage sait qu'on ne détruit ni l'injustice sociale ni l'eau de la mer. Mais il s'efforce de sauver un opprimé d'une injustice particulière, comme il se jette à l'eau pour sauver un noyé.

Han Ryner, dans le chapitre IV du Petit manuel individualiste

Tristesse immense — mais non surprise — en constatant que de nos jours, en France, on peut qualifier de "terroristes" des actes de vandalisme qui, pour ce que nous en sachions, n'attentent en aucun cas à l'intégrité ni à la dignité de qui que ce soit.

Indignation immense — mais non surprise — quand on voit à quel point la présomption d'innocence, autrement dit la dignité d'êtres humains, peut être bafouée par le pouvoir et les médias.

Terreur immense — mais non surprise — devant le retour larvé des lois scélérates et du délit — que dis-je ? du crime ! — d'opinion par le biais de l'association de malfaiteurs.

Heureuse surprise : il y a quand même des personnes, et pas forcément des sympathisants de l'anarchisme, qui ne se laissent pas sidérer par une épithète, si prodigieusement infamante soit-elle ! Respect immense pour tous ces gens.

Si vous en faites partie, vous soutiendrez sans doute les inculpés dans l'affaire de Tarnac :

http://www.soutien11novembre.org

Quant à une insurrection que certains souhaiteraient voir venir, remarquons qu'elle est bien mieux préparée par l'épuisement des ressources, la pression sur l'environnement, les inégalités montantes et la frustration consumériste — toutes choses largement favorisées par tous les gouvernements de la Terre et aussi, que cela plaise ou non, par le citoyen occidental lambda (je m'y inclus) — que par n'importe quelle action de sabotage.

L'espèce humaine embarquée dans le TGV de sa volonté de puissance est lancée à grand vitesse dans le mur de ses limites, rien ni personne ne pourra l'arrêter à temps. L'une des méthodes qui pourraient stopper le train fou, bien plus efficace qu'une rupture de caténaire, a nom "volonté d'harmonie", mais elle semble inapplicable à grand échelle. Il est dans la nature de l'évolution naturelle que les espèces prolifèrent puis s'éteignent. Il n'y a strictement rien à espérer. Seul nous reste l'inextinguible désir de ne pas nuire, et la désolation profonde de n'y point parvenir (à chaque fois que je consomme, inévitablement je nuis).

Partager cet article

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans Vite fait !
commenter cet article

commentaires

stephane 03/12/2008 08:21

"Des moyens de communication je veux bien, mais si les gens n'ont rien à se dire" (H. D. THOREAU)Petite phrase, piochée dans la réédition de l'Esprit Nomade de Kenneth White, qui colle bien, je trouve, avec cette histoire de TGV bloqués. On voit bien que ce n'est même plus tant l'atteinte aux biens ou aux personnes qui pose problème, mais l'atteinte au mouvement, à la vitesse, à l'abrutissement : il y a un siècle ans, l'idée de mettre 10 heures pour faire Lyon Paris, par exemple, ne choquait personne. On emmenait les casse croutes, on somnolait sur l'épaule du voisin. Pourquoi est-ce que ce n'est plus possible aujourd'hui ? Pourquoi est-ce que cette atteinte à la vitesse en arrive-t-elle aujourd'hui à être considérée comme un acte de "terrorisme" : c'est ça le vrai problème pour moi...

C. Arnoult 03/12/2008 14:06


Je ne sais pas s'il faut chercher là les raisons profondes des décisions du ministère de l'Intérieur, mais je crains qu'effectivement auprès de nos contemporains, tout ralentissement soit perçu
comme une agression ! Un symptome de la haute névrose des individus dans nos sociétés.
Cette espèce d'accélération hyperbolique (moyen de transport, canaux de communication, population, progrès technique, etc.) est extrêmement inquiétante. Il faudra bien suivant les cas, et dans un
avenir proche, soit trouver une stabilité, soit décroître. Si ça ne se fait pas de manière progressive, ça se fera sous forme de catastrophes. Tel qu'on est parti, je penche pour la seconde
hypothèse...


zeb 02/12/2008 14:04

On apprend aujourd'hui, que malgré les grandes manoeuvres gouvernementales pour créer de toute pièce une "menace terroriste", et les délires sécuritaires de certains médias, les inculpés de Tarnac ont été remis en liberté. Espérons que la lumière sera faites sur cette triste histoire. Amitiés

C. Arnoult 02/12/2008 21:40



Oui, malheureusement il en reste toujours deux en tôle ! Et puis il reste mis en examen, et pour TERRORISME, ce qui est quand même sacrément infamant, au-delà des rigueurs de la loi !!!
D'après ce que j'ai compris, les sabotages de caténaires étaient inoffensifs aussi bien pour les usagers que pour les personnels de la sncf, alors comment peut-on qualifier ces dégradations de
terroristes ? Il y aurait tentative de faire dérailler un train, je comprendrais, mais là...
Les législations française et européenne détourne complètement le mot de terrorisme ! Elles le détournent, mais le mot reste tellement fort et pour tout dire horrifiant qu'il empêche toute
réflexion ! Du coup, le soutien lui-même devient suspect. Combien de personnes se sont-elles auto-censurées sur le sujet ? Non sans raison d'ailleurs : cf là (absolument scandaleux). De quelle côté est la terreur ?
Les élucubrations situs plus ou moins violentes, les fines méthodes des black blocks, le goût de l'émeute, les tonnes de gaz à effet de serre balancées dans l'atmosphère pour se rendre à de
grandes bastons perdues d'avance ne sont certes pas ma tasse de thé, mais quand on prétend que du sabotage complètement contre-productif d'un point de vue tactique mais en tout cas inoffensif
(d'après la sncf elle-même !) relève du terrorisme, c'est vraiment qu'il y a quelque chose de grave. On pourrait sûrement qualifier Gandhi de terroriste de nos jours !!! C'est ahurissant !
Victor Hugo avait raison : toujours l'éternel querelle du droit contre la loi. Pro juris contra legem.



Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.