Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 21:40

On peut lire sur Livrenblog la reproduction d'une enquête de L'Esprit Français sur "L'influence et la légende de Jean Lorrain" en 1931, soit 25 ans après sa mort. L'un des écrivains sollicités est Han Ryner. Et c'est une contribution que j'ignorais.

En 1931, le propos de Ryner est nuancé. Au tournant du siècle cependant, on peut penser que son opinion était plus tranchée, et plus féroce. Néanmoins, Lorrain n'apparaît ni dans Le Massacre des Amazones, ni dans Prostitués. Et dans la préface que l'on va lire, le seul qualificatif qui lui est donné est celui de "puissant du journalisme", ce qui après tout n'est qu'un jugement de fait. Le propos de Ryner va alors se focaliser sur le courage de Fleischmann à s'attaquer à un journaliste influent. Ryner eut l'occasion d'expérimenter la chose, lorsqu'il éreinta dans Le Massacre des Amazones des gens comme Jean-Bernard, Catulle Mendès ou même Rachilde... et se retrouva tricard dans une bonne partie de la presse.

Deux ou trois infos sur Hector Fleischmann, glanées dans le catalogue de la BNF ou au fil du Net : d'origine belge, semble-t-il, Fleischmann est né en 1883, mort en 1914 (la guerre ?). Comme beaucoup, il taquina la muse à ses débuts (deux recueils ou plaquettes de poèmes vers 1900) et fonda avec Léon Deubel la Revue verlainienne en 1901. Par la suite, il s'intéressa surtout aux histoires d'alcôve de la Révolution et de l'Empire (Les filles publiques sous la Terreur, Robespierre et les femmes, Marat et sa maîtresse, Napoléon adultère, Joséphine infidèle, etc., etc.). On lui doit également un aventureux Rival de Sherlock Holmes et deux romans conjecturaux (L'incendie du pôle et L'explosion du globe — cf. ici sur BDFI).

Quant à Jean Lorrain, je ne peux que renvoyer au très bon site qui lui est consacré : http://www.jeanlorrain.net/. Et j'approuve vivement son rédacteur lorsque, pour souligner l'actualité de Jean Lorrain, il pointe les ressemblances entre la "Belle" Epoque et notre temps : « il suffit de passer de l'autre côté du miroir pour se retrouver dans notre siècle et assister aux mêmes marasmes sociaux et intellectuels : la violence croissante, le racisme, la corruption par l'argent, le terrorisme, les scandales politiques, les MST... et, plus individuellement, la crise de l'identité, l'attrait des drogues, les déviations sexuelles, l'inquiétude face à l'avenir... » (c'est ).

Allez, j'en profite pour signaler la récente parution de la Correspondance de Jean Lorrain avec Henry Kistemaeckers, aux éditions du Clown Lyrique !

[Ajout du 23/03/2008] A la suite de cette préface, je donne un très bref avis de Ryner lui-même sur cette brochure.


Mon cher ami,

Votre Massacre d'une Amazone m'apporte une joie. Vous savez de quelle espérance à peine hésitante j'aime votre jeunesse. Vous me paraissez un des rares qui osent toujours et savent toujours dire toute leur vérité. Vous avez le courage qui empêche d'hésiter avant. Vous aurez, j'en suis de plus en plus certain, le courage de regretter après. Votre conscience, clair flambeau, maintenu bien droit, inonde de lumière la voie où vous entrez, les renoncements auxquels vous consentez, les engagements que vous prenez envers vous-même. Si je vous connaissais moins, j'avoue que vous me feriez peur un peu. Car, plus que tout autre infirme, je plains le héros manqué : il prend d'abord une attitude plus noble que sa nature, puis, incapable de la garder jusqu'au bout, il part trop tard pour la chasse au profit matériel. Cet être flottant se prépare une vie déchirée entre deux remords, dont aucun ne sera beau. Renégat de lui-même, il sera puni deux fois et n'obtiendra même pas les pauvres satisfactions qui comblent, parce qu'ils furent lâches à temps, de moins doués que lui.

En attaquant aujourd'hui avec une verve si vigoureuse un des puissants du journalisme et en dédiant cette page à un Isolé volontaire, vous dites très haut, comme un homme bien sûr de ne jamais se contredire, et ce dont vous ne voulez pas et ce que vous voulez. Vous ne voulez pas la saturnale qui conduit au succès, vous ne voulez pas abaisser le dieu qui est à votre sommet sous le commandement des intérêts serviles. Au lieu de faire, comme la plupart de votre talent qui s'éveille, le souple valet d'une carrière extérieurement heureuse, vous proclamez que vous mettrez toujours toutes vos forces fières au service de votre talent et de votre vérité. Debout, vous faites — et c'est pourquoi je vous serre la main avec émotion, — la plus belle et la plus virile des prières du matin.

Han Ryner


Le note suivante est une dédicace de Ryner à Stéphane-Louis Richard, pion comme lui au lycée Charlemagne. Richard avait demandé à son ami et collègue de lui composer une notice pour chacune des œuvres rynériennes qu'il possédait. Parmi ces ouvrages, la brochure de Fleischmann.

Je n'ai pas connu personnellement Jean Lorrain et je n'ai jamais aimé sa manière.

J'aimais, non sans quelque inquiétude, le jeune Hector Fleischmann. (Il ets mort depuis longtemps après beaucoup de travaux dont la plupart sont des besognes de librairie.) Et il valait mieux que ce qu'il a laissé.

On peut lire les autres notices au numéro 69 des CAHR (p. 22 à 27).

Partager cet article

Repost 0
Published by C. Arnoult - dans De HR (préfaces)
commenter cet article

commentaires

Que trouver ici ?

Des textes et documents de, sur et autour de Han Ryner (pseudonyme de Henri Ner), écrivain et philosophe individualiste, pacifiste et libertaire. Plus de détails ici.

Recherche

A signaler

⇓ A télécharger :
# une table des Cahiers des Amis de Han Ryner.
# les brochures du Blog Han Ryner.
# un roman "tragique et fangeux comme la vie" : Le Soupçon.

ƒ A écouter :
l'enregistrement d'une conférence de Han Ryner.

 Bientôt dans votre bibliothèque ?

De Han Ryner :

L'Homme-Fourmi
La Fille manquée
http://www.theolib.com/images/lulu/sphinx.jpgLe Sphinx rouge
Les Paraboles cyniques
L'Individualisme dans l'Antiquité
Comment te bats-tu ?
1905-pmi-2010Petit manuel individualiste
Le Cinquième évangile
Couverture de la réédition du Le Père Diogène
Pour les germanistes... Nelti

Sur Han Ryner :

Le colloque de Marseille

Autour de HR :

4è plat de couverture du n°3 d'Amer, revue finissanteUn conte d'HR
dans Amer, revue finissante
Couverture du Ryner et Jossot
dans Le Grognard...
Couverture des Un livre de Louis Prat
Couverture d'une anthologie de poèmes d'Emile BoissierDes poèmes d'Emile Boissier
HR parmi les
Briseurs de formules

Contact

Ecrire aux Amis de HR
Ecrire à l'entoileur

Qui contacter pour quoi et comment...
Certains livres de Han Ryner sont encore disponibles → voir ici.